1. Première fois


    Datte: 15/05/2019, Catégories: Anal Gay Première fois

    Si vous le voulez, je vais vous raconter ce qui est à ce jour ma première, et unique, expérience homosexuelle.Fin juin 1986, peu de temps après mes 20 ans, mon meilleur copain, Claude, m’invita à profiter de la nouvelle piscine familiale le temps d’un week-end.C’était un sportif accompli, très musclé et accumulant les conquêtes féminines.Nous avions la maison pour nous seuls et pourtant le samedi se déroula…normalement.Le dimanche matin venu, ayant pris la chambre du frère aîné parti à l’étranger, je fus réveillé par un besoin pressant.Les WC se trouvant dans la salle d’eau, je m’y rendis dans le plus simple appareil.Alors que j’urinais, j’aperçu une silhouette par la porte entre ouverte de la douche.Intrigué, je m’approchai et vit Claude se masturbant, le nez enfoui dans mon slip de la veille.- « Qu’est-ce que tu fous ? » lui demandé-je éberlué.Sans mot dire, il sorti de la cabine, m’attrapa par les épaules et la taille en me plongeant sa langue dans la bouche.Paralysé, tétanisé même, de longues secondes par la vivacité du geste, je me surpris moi-même à lui rendre peu à peu son baiser.Puis, constatant que mon sexe avait laissé tomber un peu d’urine au sol, Claude essuya la petite flaque avec du papier WC et me nettoya le gland avec sa langue.Cette sensation n’avait rien de comparable avec les fellations que mes différentes copines avaient pu me faire.Subitement, Claude se releva et, me saisissant par un bras, me dit :- « viens ! ».Nous nous allongeâmes sur son lit, j’étais  comme hors de moi-même.Hétéro à l’extrême, jamais je n’aurai pu croire que cela m’arriverait à moi.Il s’essuya le gland au bout duquel perlait une goutte, me tendit son doigt en me disant :- « tu veux ? »Face à mon refus, il se le suça puis m’embrassa à nouveau.La saveur de sa salive avait changé.Il entreprit alors une nouvelle fellation, plus forte, plus puissante, plus… pompante.Petit à petit, il avait changé de position, il était à présent agenouillé entre mes jambes.Il me souleva le bassin et se mit à me lécher l’anus, lentement d’abord, puis plus vigoureusement.Tout à coup, il plaça mes mollets sur ses épaules et me caressa l’anus avec son gland.Reprenant mes esprits, je refusai de me faire sodomiser, son sexe étant d’une taille impressionnante.Je lui demandai d’échanger nos places.C’était là ma première pipe, sa verge palpitait dans ma bouche.Prenant confiance, je me mis à lui masser les bourses, puis, l’expérience m’ayant plu, je lui léchai l’anus.Quand celui-ci fut bien dilaté et lubrifié, Claude reçu, visiblement avec plaisir, mon sexe en lui alors qu’il se masturbait.Après de longs et délicieux va et vient, moi dans son cul, lui dans sa main, nous jouîmes ensemble.Mes esprits totalement retrouvés, un sentiment de culpabilité m’envahi.Je filai sous la douche, seul.Nous prîmes un déjeuner que j’eu du mal à avaler, sans nous adresser la parole.Ce n’est qu’au bord de la piscine que la conversation repris.Il me raconta comment il était devenu bisexuel au contact d’un ami ...
«12»