1. Ma femme baisée par un ami


    Datte: 11/06/2019, Catégories: Hardcore, Voyeur / Exhib / Nudisme

    qu’il me serait difficile de ne pas succomber …Je le regarde, un peu surpris de la façon dont il me parle de ma femme.- Si elle te plaît autant que çà, dis-je, et si bien sûr elle est d’accord, tu peux tenter ta chance, je ne t’en voudrais pas.Le repas terminé, Nadia débarrasse la table aidée par Ali ; moi je sors sous la véranda pour fumer une cigarette tout en espionnant le couple.Mon épouse est devant l’évier quand le beau brun, arrivant par derrière, la saisit aux hanches, il remonte lentement ses mains vers sa poitrine qu’il caresse, elle se laisse faire. Mieux même, elle s’abandonne en rejetant sa tête en arrière à la rencontre de celle de mon copain.Et là, en quelques instants, les deux amants se retrouvent enlacés, les bouches se soudent, les langues se mélangent, les mains de Ali s’activent sur la croupe dénudée et sur les seins de la dame.Cela dure dix bonnes minutes sous mes yeux, je suis très excité de voir mon épouse se donner à notre copain, et à la fois, un peu jaloux de le voir prendre possession de celle que j’aime…Je décide de rentrer en faisant du bruit pour prévenir que je vais rentrer.Mon épouse vient me faire un bisou en me disant qu’elle allait mettre de la musique pour danser.Ali baisse la tête et semble assez gêné, une belle bosse qu’il cache avec difficulté s’est formée dans son pantalon.Aussitôt, les deux amants se retrouvent dans les bras l’un de l’autre, en train de danser, plus précisément en train de se frotter. Les mains de Ali caressent le  dos de sa cavalière puis descendent rapidement pour lui caresser les fesses.Les bouches se soudent dans un profond et très long baiser, les bretelles de la robe tombent, laissant apparaître deux nichons assez fermes dont son cavalier prend très vite en mains puis, avec les lèvres et les dents, arrachant quelques petits cris aigus à ma chérie.Le slow n’est pas terminé que la robe tombe à ses pieds, ma femme est entièrement nue, dans les bras de son amant qui, tout transpirant, promène ses mains sur ce corps convoité depuis si longtemps.Mon épouse, à sa demande, s’allonge, cuisses grandes ouvertes sur la table du salon, il colle sa bouche sur la chatte toute luisante de mouille de la belle et entreprend de la lécher copieusement.Mais son désir le plus cher est de la posséder bien vite. Son pantalon et son boxer tombent à ses pieds. Son zob impressionnant, plus de 20 centimètres pour une bonne grosseur, se positionne très rapidement à l’entrée du minou tant convoité.Alors qu’il insère sa queue, ma chérie, qui s’est relevée sur ses coudes pour assister à cette pénétration, me regarde dans les yeux avec fierté, il y a même une pointe de méchanceté dans ce regard qu’elle me lance.Après l’avoir limée copieusement, il explose dans la moule de la brunette, qui gesticule et crie son plaisir.Je me suis assis dans le canapé pour me repaître du spectacle tout en me masturbant.Ma femme se relève, un mélange de mouille et de sperme coule de son abricot sur ses cuisses, elle me regarde en me ...