1. Histoire vraie de zizi


    Datte: 12/06/2019, Catégories: Première fois

    Histoire de zizi J'ai envie de partager mon expérience autour de mon sexe depuis ma plus tendre enfance, jusqu'à aujourd'hui en procédant par étapes chronologique (je certifie sur l'honneur, aucun phantasme uniquement du vécu). J'ai toujours été attiré par le sexe masculin. Le souvenir le plus ancien que j'ai, je devais être en primaire, septième je crois, en salle d'étude avec mon voisin, on se montrait notre zizi au risque de se faire surprendre, j'étais donc déjà exhib. Avec des compains d'école, nous allions chez l'un d'eux, son papa était gardien d'une riche propriété, nous avions donc un parc à nous tous seuls. Ce parc était ceint d'un grand mur. J'aimais jouer aux cowboys et aux indiens et me faire prendre et torturer par les indiens. Cela voulait dire, être mis à nu, attaché à un arbre et torture du zizi. J'ai joué avec celui de la propriété au docteur dans le lit familial en l'absence des parents. Tous les deux nus dans le lit, on se tripotais. Après, je n'ai plus de souvenir de jeux sexuels jusqu'à l'âge de 13 ans. Avec un copain que je retrouvais chaque année pendant les vacances. Nous étions inséparables. De grandes ballades dans les bois. Un jour, j'ai fait un pari, si je le perdais, je devais me mettre à nu. Je l'ai perdu et je me suis retrouvé nu devant lui. Il ma montré sa quéquète. Il semblait plus en avance que moi dans les histoires de sexe. Me racontant que les adultes s'enfonçaient la queue dans les deux trous pour faire l'amour. "Il est arrivé" qu'il  m'a dit "qu'un couple s'était retrouvé coincé l'un dans l'autre et qu'il a fallu appeler les urgences". Sans doute, à cause de cela, je n'ai pas essayé de reçevoir sa queue dans mon trou. J'étais déjà un passif, je me souviens que dans une cabane que nous avions construite, je passais du temps à le sucer mais je n'ai pas le souvenir de l'avoir fait jouir. Dès que j'avais une occasion, j'aimais me montrer nu devant lui. Il m'est arrivé de faire du vélo sur la route, complètement nu, au risque de me faire surprendre par une auto. Il est vrai que c'étaient des routes peu fréquentée. Voilà ma première aventure entre genre masculin. En grandissant, j'ai été naturellement attiré par la gente féminine, mais ma timidité m'a d'abord conduit vers une prostituée... Mes aventures homosexuelles ont repris vers l'âge de 23 ans en Afrique. Il faut dire que je ne suis pas bi mais multi-sexuel, le genre m'importe peu pourvu qu'il me fasse jouir. Donc à 23 ans malgré une activité hétéro sexuelle j'ai été séduit par un tout jeune africain de dix-sept ans à la sexualité vive. Je le connaissais déjà depuis deux ans sans aucun rapport sexuel. Mais un soir, il est venu me voir dans ma chambre, je ne sais pas pourquoi, j'ai porté mes lèvres sur les siennes et il ne s'est pas dérobé bien au contraire. J'ai fermé la chambre à clef et nous sommes allés au lit tout nu. J'étais alors vierge du cul. Et je pense que lui qui avait déjà bien baisé des filles était aussi puceau de baise de cul. Dans la moiteur ...
«12»