1. Ma trahison


    Datte: 12/06/2019, Catégories: BDSM / Fétichisme

    Dans le précédent épisode mon amoureux Pierre m'a déflorée. Après cet épisode et en dehors du weekend nous nous voyons deux fois dans la semaine. Pierre me caresse beaucoup en me procurant beaucoup de plaisir avant de me pénétrer. Nos ébats suivant le temps se passent sur le siège arrière de la voiture ou sur un plaid posé sur l'herbe. Parfois dans les bois debout: il me prend en se mettant face à moi jambes fléchies ou je m'agrippe à son cou et lui me soulève en mettant ses mains sous mes cuisses puis il m'empale sur sa verge et nous remuons tant bien que mal. Une fois pendant que son pénis me défonce avec entrain le vagin, entre deux baisers, il me dit à l'oreille: <<Laure il va falloir que tu me la suces>>. <<Oui, je vais y penser>>. Lors de nos rencontres suivantes je n'en fais rien. Pourtant je connais la pratique car la mère de mon amie Josée se vante sans détour qu'elle fait des pipes à ses amants avec maint détails sur sa façon de procéder, du sperme qui coule dans sa bouche et comment elle l'avale car les hommes adorent ça. Bien que j'aie des sentiments pour Pierre cela ne m'empêche pas parfois dans la journée de flirter avec d'autres jeunes hommes. Il faut dire que dans mon quartier je suis à bonne école: -La maison côté gauche la mère ne cache pas sa liaison avec un homme plus jeune, sa fille aînée a changé plusieurs fois de compagnon, son autre fille qui a mon âge passe de pénis en pénis et s'évertue à piquer les copains des autres filles en écartant les cuisses.  -En face pendant que son mari passe sa vie au bar du coin la femme reçoit des hommes (l'un d'entre eux sort son sexe dans le couloir avant d'entrer chez elle), elle dit à qui veut l'entendre qu'elle ne pas vivre sans sexe. -au coin de la rue il y a le bar. La femme a régulièrement des amants et les trois filles ne se privent pas d'écarter les cuisses avec différents jeunes hommes. -Un peu plus loin il y a ma meilleure copine Josée. Sa mère rejoint souvent des routiers à la sortie du bourg et me raconte ce quelle fait avec eux. Puis un jour je flirte avec Daniel un copain de Pierre, celui-ci veut aller plus loin dans notre rapport et me donne un rendez-vous pour le lendemain. Je m'y rends, il me prend dans ses bras et nous commençons à nous embrasser, son frère qui est assis pas loin de nous me parle de Pierre et pour paraître indifférente je sort une méchanceté concernant celui-ci. Quelle surprise quand Pierre sort d'un fourré situé de l'autre côté de la route. Là je me sens mal, je ne sais plus quelle attitude adopter. Pierre vient vers moi et je reçois une paire de gifles puis il s'en va après m'avoir traitée de putain et autres. Pendant plusieurs jours je suis triste et je pleure. Je demande à une connaissance commune d'intercéder auprès de Pierre pour qu'il vienne me voir et que je lui demande de me pardonner. Après m'avoir fait languir il accepte de me voir. Je me mets sur mon 31 pour lui plaire: belle robe, beaux dessous, bas blancs avec porte-jarretelles et maquillage ...
«123»