1. Pour Nina


    Datte: 11/07/2019, Catégories: Anal Mature, Sexe Interracial,

    Nina était arrivée encore très en retard de cette démarche nonchalante des femmes sûres de leur élégance. Cette fois ci,elle était habillée en une combinaison militaire qui lui faisait comme une deuxième peau. Elle vint vers moi et me sourit en m’embrassant me chuchotant au passage « je te conseille de regarder mon cul dans cet ensemble ». Elle éclata de rire en me voyant rougir ... bien sûr j’avais maté son cul de manière discrète mais avec insistance. 2 globes magnifiques séparés par un sillon fessier bien visible à travers son pantalon. Je bandais deja, 3 minutes à peine l’avoir rencontré. Notre dernière rencontre avait déjà mis le feu à mon entre jambe. Elle m’avait rejoint à mon studio photo et avait pris possession de l’endroit avec une aisance déconcertante. Nina était nue au bout de 5 minutes et avait pris des poses qui m’avaent suggéré de délaisser mon appareil pour m’occuper de ses fessses. Je l’avais pénétré de longs moments en l’insultant de tous les noms, salope, pute, sac à foutre, tel était son desir ! Son cul était rond et ferme et Nina l’ouvrait avec ses mains pour aspirer ma queue. Elle frottait également son sillon fessier énergiquement introduisant son majeur dans son petit trou de temps à autre. Le spectacle était somptueux et l’excitation était à son comble, je pilonnais son cul à insistance en lui administrant de vigoureuses claques sur ses fesses de temps à autres. Nina avait apprécié cette sessio photo et m’avait promis de revenir pour que je la  fouette et que je l’encule.Mais pour l’heure ce deuxième rendez vous tenait ses promesses, Je possédais un petit martinet qui servait de temps en temps, Nina en avait tout de suite pris possession et s’administrait des petits coups sur la chatte, les cuisses impudiquement ouvertes, elle me demanda de me rapprocher et elle pris ma queue pour l’avaler goulûment. Elle me prit en bouche longuement, me léchant, me massant les couilles avec une douce fermeté, le martinet quant à lui était fiché dans sa chatte par le manche, seules les lanières de cuir dépassaient, le moment était très excitant. J’entendais les petits bruits de sa chatte trempée se mêlant au succion de sa bouche, quelques minutes de ce traitement et je ne répondrai plus de moi. Je la retournais et Nina me présenta son cul en l’ecartant de ses 2 main, elle m’ordonna de sa voix suave « encule moi comme une salope « ! L’annonce était faite, je présentais mon gland devant son petit orifice en excercant une douce pression et mon membre entra de toute sa longueur. Je ne bougeais pas quelques instants, sa respiration était forte et elle commença à bouger ses hanches avec des mouvements de plus en plus amples et puissants. Son cul claquait sur mes couilles la sueur luisait sur son dos, j’en profitais pour reprendre le martinet pour la fouetter avec une v******e contenu. Cette possession dura encore un long moment avant que je n’explose entre ses fesses marbrées par les lanières de cuir. Nina semblait satisfaite de la session et ...
«12»