1. [VU SUR LE NET] Kary-14


    Datte: 13/08/2019, Catégories: BDSM / Fétichisme Lesbienne Inceste / Tabou

    Oui, je me souviens très bien. C'était en juin, un samedi, pas longtemps après notre première expérience de yin et de yang. Madame avait couché chez moi, dans mon lit évidemment et moi par terre. Ce soir-là, je devais aller souper chez mes parents et Madame voulait absolument m'accompagner. J'étais morte de peur, quoique Madame m'ait prouvé à mainte reprise qu'elle faisait attention à moi et qu'elle me protégeait dans notre relation spéciale. Je vais vous raconter ce souper, enfin le souvenir que j'en ai.Elle m'avait dit de la présenter comme son amie. Et quand je dis son amie, c'est en tant qu'amie de coeur évidemment. Ce soir-là, en présence de mes parents, je devais l'appeler par son vrai nom, Pénélope. Alors en début d'après-midi, toutes les deux habillées avec élégance, quoique je n'avais pas eu le droit de mettre une culotte sous ma jupe. Madame maintenait son contrôle sur moi. même en mode vanille. Nous sommes partis avec sa voiture direction, mes parents.Je repense encore à la difficulté que j'ai eue pour appuyer sur la sonnette d'entrée. Les jambes tremblantes, le souffle court et le dos couvert de sueurs. Finalement, le visage de ma mère est apparu dans le cadre de la porte.-Salut Karine.-Bonjour maman... Heu... Maman, je te présente ma copine Pénélope-Enchanté Pénélope-Moi de même, madame-Aller, entrez, voila papa-Salut papa... heu. Voici ma copine Pénélope-Enchanté Pénélope... Venez vous asseoirNous nous sommes dirigées vers le salon ou nous avons pris place, une  à côté de l'autre sur la causeuse. Madame a pris ma main dans la sienne et m'a fait les yeux doux. oui, cela était prévu, Madame m'avait averti que ce soir-là, je faisais mon coming-out. J'entendais les sons de la conversation comme dans un bourdonnement. C'était irréel... Mon père semblait un peu mal à l'aise, j'avais bien vu qu'il avait remarque nos deux mains une dans l'autre.-Alors, cela fait longtemps que vous vous connaissez?-Bien...Pénélope a repris la parole immédiatement-Nous nous sommes rencontrées dans un club, il y a environs deux mois.-Vous semblez être de très bonnes amies ...-Si l'on peut dire... J'aime Karine, elle est mon petit rayon de soleil... N'est ce pas Karine chérie?-Heu... Oui Ma... PénélopeJe l'avais échappé bel, j'avais failli dire Madame, ouf. Mais j'étais rouge de honte, Madame m'avait spécifié que lorsque la soirée serait terminé, mes parents sauraient que j'étais lesbienne. En fait, je ne le savais pas moi-même. C'est Madame qui m'a annoncé que dorénavant, je serai lesbienne, sa lesbienne.Je devais obéir à ses ordres. Elle me contrôlait à présent dans tous les domaines, ma vie vanille autant que ma vie clandestine. En apparence, nous étions un couple de femmes heureuses et amoureuses, mais dans les fait, elle me contrôlait toujours. Je n'en étais pas pour le moins malheureuse.-Karine chérie... Tu ne nous avais jamais dit que... que... tu étais attirée par... c'est bien ce que je pense... heu...-Bien... Oui maman... j'avais tellement peur de vous ...
«1234»