1. Un cadeau d'amour


    Datte: 13/08/2019, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Première fois Hardcore,

    40 ans, un âge clé, un tournant dans la vie.Karine allait avoir 40 ans, trouver un cadeau inoubliable à cette occasion était un défi. Karine était belle, souvent quand nous faisions l’amour, le fantasme d’une troisième personne accompagnait notre jouissance.Et si pour ses 40 ans je lui offrais un autre homme, une autre queue. Au début Karine était réticente à l’idée, le fantasme était excitant mais passer à l’acte lui semblait ubuesque.Petit à petit, l’idée faisait son chemin, le scénario se dessinait à chaque étreinte, chaque orgasme était un pas vers la réalisation.Au bout de quelques semaines, après beaucoup d’hésitation, elle finit par accepter, non sans poser ses conditions.Karine et moi sommes un couple uni qui vient de passer la quarantaine, elle est fine, sportive mais avec une belle poitrine ronde. Depuis quelques années, elle a pris le contrôle de ma sexualité, c’est elle qui décide de nos ébats, de ma jouissance. Par amour et par soumission, je lui ai offert le contrôle de mon sexe, d’un jeu au début, le port d’une cage de chasteté est devenu le quotidien pour moi. La clé de la prison de mon sexe est pendue à son cou, elle seule choisit les moments et les manières de jouir pour moi. J’aime cela, j’aime lui être soumis et dépendre d’elle.Un homme, sympa, pas brutal, comprenant notre démarche et nous accompagnant en douceur sans nous forcer, voilà ce que nous cherchions. Karine me demande de chercher et de lui proposer….Les trois premiers ne convenait pas, pas au  goût de madame, le quatrième fut le bon, après quelques échanges de mails, je pris rendez-vous avec lui dans un café pour discuter. A partir du moment où Karine dit oui, je ne fus plus autorisé à jouir tant qu’elle n’aurait pas eu sa soirée.Quasiment un mois sans pouvoir me vider est passé avant le grand soir.Le grand jour arriva, les minutes semblaient une éternité. En début de soirée, Karine me demanda de l’aider à se préparer et la rendre complètement lisse. Allongée nue sur le lit, je lui passais délicatement le rasoir sur son pubis. Plus le temps passait, plus sa fente était mouillée. Mon travail achevé, son sexe aussi lise qu’à sa naissance, je mis mon doigt entre ses lèvres qui s’écartèrent pour l’accueillir sans problème.- Tu es bien excitée ma chérie, mon doigt est entré comme dans du beurre !- Tu es toujours sûr d’être d’avoir envie qu’une autre queue entre dans ta femme ?- Oui ma chérie et je t’aime.Karine pris sa douche et quand elle revint nue dans la chambre, elle n’enfila qu’une robe noire légère sur son corps.- Tu ne mets pas de culotte ?- Pour quoi faire mon chérie, pas de culotte, plus de poils, ce soir je serai nue voire plus que nue. Et toi, tu ne mettras qu’une chemise et un pantalon, ça suffira bien, de toute façon tu es bien habillé avec ta cage de chasteté.Un manteau sur le dos et le trajet en voiture jusqu’à la chambre d’hôtel choisie se passa en silence.Sur place, le manteau enlevé, elle s’assit sur le lit et me regarda préparer la chambre.Lumière ...
«1234»