1. J'étais juste son prof particulier. (3)


    Datte: 10/09/2019, Catégories: Hétéro

    Les nouvelles vacances sont là. Après les fêtes, je reçois un SMS de mon élève préférée -dont je rêve toutes les nuits-. Elle a besoin de quelques cours pour ne pas perdre le fil de son année de terminale. Évidemment, je lui réponds quelques heures après que je suis d’accord et nous nous mettons d’accord sur les horaires. Depuis les dernières vacances nous avons beaucoup discuté elle est moi, elle a eu quelques soucis personnels dont elle ne pouvait parler à personne et j’ai su gagner sa confiance par SMS. Elle m’a raconté des choses si personnelles que ça m’a touché. Une fois arrivé sur le pas de la porte, je toque et elle m’ouvre, super belle dans une robe d’été alors que nous sommes début janvier. Je lui fais la bise, elle surprise, me regarde dans les yeux. On ne s’est encore rien dit lorsqu’elle se rapproche de moi et m’embrasse sur la bouche. Un smack signe de remerciement pour l’écoute que je lui ai offerte. Mais pas que. Je crois qu’on est amoureux. C’est assez dingue. Ça ne m’est jamais arrivé je crois. C’est la première fois que je ressens quelque chose d’aussi fort. Être mes yeux dans les siens me rend fou, on se comprend juste ainsi. Je l’aime vraiment. Je l’aime. Soudain sa mère nous surprend, et je crois qu’elle comprend à travers nos regards que je ne lui donne pas que des cours de maths. Elle demande à me parler à la fin du cours. Comme habituellement, on se voit à la fin pour les honoraires et planifier la fois suivante. Ce jour là, le cours se passe assez  intimement, dans sa chambre. Plusieurs caresses nous imposent des pauses entre deux exercices. Comme deux ados qui s’aiment, on joue de regards et de caresses. Le cours se termine et j’embrasse mon élève timidement. Elle est rouge de timidité comme moi. Je rejoins sa mère qui me dit qu’elle a à me parler et qu’on va s’installer dans son bureau. Une fois assis, elle me demande comment s’est passé le cours du jour. Je lui explique ce que l’on a fait et lui dit qu’il y a beaucoup de progrès. Puis elle me pose des questions plus intimes sur sa fille, savoir un peu ce qu’il y a entre nous. Je préfère être honnête et lui dis: "Écoutez, je préfère vous le dire, que ce soit clair. Je crois que j’aime votre fille et nous vivons le début d’une histoire d’amour. On est les mêmes, aussi timides l’un que l’autre, réservés, on a les mêmes rêves, les mêmes idées, ... On se ressemble trop pour rester indifférents" "Je vois. Tu sais je vois que tu es un garçon sérieux, tu fais de brillantes études, tu es un bon prof particulier. Depuis que tu es là ma fille a vu sa moyenne de maths tripler. Elle a retrouvé un intérêt à cette matière qu’elle détestait tant. Et depuis quelques jours en plus je vois dans ses yeux quelque-chose d’autre qui pétille. Un brin d’amour, de la joie anormale qu’elle tente de dissimuler. Je me suis douté que vous discutiez. Et que c’était toi. Elle ne voit personne pendant les vacances autre que toi et quelques filles que je connais. Pour ma fille, je veux un garçon comme ...
«12»